4 étapes essentielles pour définir
votre charte graphique

En animant une formation sur « Les outils de communication essentiels au démarrage de son entreprise« , je me suis rendue compte qu’il était difficile pour les participant(e)s de choisir et de trouver les bonnes couleurs pour leur charte graphique.
C’est donc l’objet de cet article.
 
Pour rappel, la charte graphique permet de définir l’identité visuelle de votre entreprise et, n’est autre que le guide d’utilisation de vos éléments graphiques (logo, couleurs, polices). Tous ces éléments vont donc contribuer à refléter votre image de marque.
 
Voici les étapes essentielles pour définir votre charte graphique :
 
1. Après avoir listé vos concurrents, rendez-vous sur leur site internet pour étudier leur charte graphique : quelles couleurs ont-ils retenu ? quelles polices utilisent-ils ?
Cela va vous permettre de dégager la tendance de votre secteur d’activité. A partir de là, soit vous choisissez la même nuance de couleurs que vos concurrents car elle est représentative de votre secteur, soit vous en choisissez une autre afin de vous démarquer.
 
2. Étudiez la symbolique des couleurs : un grand nombre de sites internet vous donnent leurs significations.
Un point d’attention tout de même : leurs connotations peut varier d’un pays à l’autre.
Exemple :
> En France, le vert symbolise l’espoir, la chance, la nature, le calme et l’équilibre.
> En Chine, le vert est la couleur de la colère et de l’infidélité.
Petit aparté : pourquoi associer des couleurs et ne pas en décliner une seule ?
Et oui, pourquoi trouver absolument une couleur opposée alors qu’une seule couleur nous plaît ?
Nous pourrions ainsi décliner cette couleur principale sur nos supports de communication, tout simplement.
A cette question, une réponse quelque peu ambiguë 😊 : oui et non. Vous pouvez, en effet, décliner la couleur principale de votre charte graphique. Mais vous allez tout de même avoir besoin d’une couleur opposée afin de mettre en avant des informations essentielles. Cette couleur opposée va ainsi permettre de valoriser un appel à l’action par exemple sur un site internet, un emailing ou une newsletter. Sans cela, il peut passer totalement inaperçu car il sera noyé dans le flot des informations.
 
3. Utilisez les générateurs de couleurs en ligne
Ces outils peuvent vous aider à faire votre choix et vous aider ainsi à trouver les couleurs parfaites, complémentaires et opposées, pour définir la gamme de couleurs qui sera dédiée à votre entreprise.
 
Voici quelques outils en ligne gratuits :
https://color.adobe.com/fr/create : roue chromatique pour créer votre gamme de couleurs.
https://javier.xyz/cohesive-colors/ : pour créer votre palette de couleurs.
https://www.degraeve.com/color-palette/ : cet outil vous permet d’obtenir une palette de couleurs à partir d’une image que vous avez téléchargée.
https://www.spycolor.com/00b81c# : à partir d’une couleur sélectionnée, spycolor vous indiquera les couleurs complémentaires, analogues ainsi que les différentes nuances et teintes de celle-ci.
– https://coolors.co/ : mon outil préféré, celui que j’utilise pour définir les palettes de couleurs de mes clients.
– Kuler : grâce à sa roue chromatique, il vous aide à trouver les bonnes couleurs complémentaires, les monochromes, les nuances… Un outil vraiment très simple d’utilisation et très bien construit.
– Colourslovers : vous propose des palettes de couleurs déjà construites reprenant les tendances du moment.
– Colors on the web : entrez le code de la couleur autour de laquelle vous souhaitez centrer votre charte graphique et, Colors on the web vous indiquera les couleurs complémentaires, les semblables, les monochromes, les nuances…
 
Une fois que vous avez définie la palette qui vous convient, vous n’avez plus qu’à l’exporter et à la conserver avec les codes couleurs qui la composent.
 
En guise d’exemple, voici une palette créée rien que pour vous, avec Coolors :
La 1ère couleur est la couleur principale dont la nuance est déclinée en 3ème, 4ème et 5ème position jusqu’à arriver à du noir (qui sera donc un noir personnalisé et adapté à votre gamme). La 2nde couleur (le bleu) est la couleur d’opposition qui servira à mettre vos boutons d’appels à l’action en valeur.
 
4. Renseignez les codes couleurs propres à chaque nuance
Les codes couleurs obtenus grâce aux générateurs de couleurs en ligne seront à renseigner lors de la création de vos supports de communication, et ce, afin de personnaliser les couleurs.
 
Par exemple, sous Word, cliquez sur le bouton des couleurs puis sur « autres couleurs  » :
Et, enfin, rendez-vous dans l’onglet « Personnalisées » :
Vous n’avez plus qu’à renseigner au choix les codes RVB (Rouge / Vert / Bleu) des couleurs de votre palette ou bien le code Hex commençant par un #. Cliquez sur « OK » et le tour est joué. Vous venez d’ajouter votre couleur personnalisée. Répétez la même opération pour toutes les couleurs composant la palette dédiée à votre entreprise.
La majorité des logiciels vous permettent ainsi de personnaliser les couleurs selon votre convenance.
 
Ainsi, tous vos outils porteront les mêmes nuances. Cela permettra d’identifier votre entreprise rapidement et apportera cohérence et harmonie à toute votre communication.
 
 
A vos palettes 😊

Julie Laluque

2020 Lab-Ad-Hoc | Tous droits réservés
Mentions légales | Politique de confidentialité | CGV